Dernier Conseil Municipal de la mandature : “L’hiver est fini, vivement le Printemps.”

Partagez

communiqué de presse, 27-01-2020

Aujourd’hui se tenait le dernier conseil municipal de la majorité en place depuis 25 ans.

L’espoir est enfin là de voir une alternative de gauche, écologiste et citoyenne à la tête de la mairie de Marseille avec Michèle Rubirola, et les chefs de file de l’opposition au conseil, Benoit Payan et Jean-Marc Coppola.

Au cours de ces 6 dernières années, élus de l’opposition et citoyens se sont élevés contre la majorité en place pour la défense de nos écoles publiques, de nos hôpitaux, d’un plan d’urbanisme juste et écologiste. L’opposition a dû se porter de nombreuses fois devant les tribunaux, notamment avec nos élus qui ont fait un recours contre le plan PPP des écoles.

Le Printemps Marseillais, rassemblement de la gauche, des écologistes et des citoyens, porte un nouveau projet pour la mairie de Marseille.

Nous ferons nôtre l’exemplarité et la détermination portées par Benoit Payan et Jean-Marc Coppola en opposition à cette majorité municipale.

« La 1ère mesure qu’une nouvelle majorité de gauche prendrait au printemps prochain, serait de rétablir la justice, d’ouvrir l’école Ruffi à tous les enfants de l’ancienne école, de montrer qu’enfin, l’école à Marseille peut et doit redevenir une priorité. » a déclaré Benoît Payan, lors du conseil municipal.

« Nous avons accompli notre mandat avec comme seule motivation le respect de l’égalité, le respect du droit, de la loi, la réponse aux besoins, la justice sociale, la transparence, la restitution aux citoyens de tout ce qui peut leur permettre d’agir » a déclaré Jean-Mars Coppola.

Les Marseillaises et les Marseillais feront leur entrée au conseil municipal avec le Printemps Marseillais. Le collège électoral du Printemps est en train d’étudier les 400 candidatures citoyennes reçues pour constituer des listes équilibrées et représentatives de toutes les forces politiques et citoyennes de notre ville.

« Le dernier conseil municipal sonne la fin d’un hiver terrible pour les Marseillais. Il est temps que cela change et que la majorité change de camp. J’entends porter cet espoir, avec un regard nouveau sur la gouvernance de cette ville, sur son devenir, sur les attentes de ses habitants. A la tête d’un mouvement sans précédent rassemblant toutes les sensibilités et les forces de gauche, écologistes et citoyennes, je m’engage à poser, à l’occasion du 200ème conseil municipal, au printemps prochain, les bases du renouveau de Marseille et de la rupture avec un hiver qui a duré trop longtemps. Pour une ville plus verte, plus juste et plus démocratique » déclare Michèle Rubirola, tête de liste du Printemps Marseillais.

Partagez

Suivez l'actualité
du Printemps Marseillais

Vous souhaitez être informé des prises de parole et des actions de notre mouvement, inscrivez-vous à notre newsletter.