Maternelles – Réaction à la condamnation de la Mairie

Partagez

Le Printemps Marseillais réagit suite à la condamnation de la Mairie par le tribunal administratif au sujet de l’ouverture des petites sections des maternelles.

” Pour la deuxième fois en un an, la Mairie de Marseille se fait condamner sur la question des écoles. Elle va devoir ouvrir les classes de petites sections dès lundi, sans doute dans la précipitation, en incapacité de mettre le personnel nécessaire et de le préparer.

Cette situation est inacceptable. Après 25 ans aux manettes, cette majorité municipale est encore capable d’amateurisme.

Alors que les écoles sont la première des compétences d’une Mairie, que l’éducation est un rempart contre les inégalités, la majorité municipale montre qu’elle méprise les petits Marseillais et leurs familles.

Il est plus que temps de changer d’équipe et de méthode. Une école qui va bien, ce sont des familles qui se sentent bien à Marseille, qui ont envie d’y vivre, d’y travailler et de créer le dynamisme de cette ville.

Le Printemps Marseillais, lors d’une conférence de presse de Michèle Rubirola, Benoît Payan et Jean-Marc Coppola, avait appelé à mieux préparer l’ouverture des classes, à se concerter avec les agents municipaux et les parents d’élèves.”

Partagez

Je m’inscris à la lettre du Printemps Marseillais

Restez informés ! Pour connaître toutes nos actualités et participer à la campagne, inscrivez-vous à notre newsletter.